Myriam Gourfink & Fabrice Mazliah
Aurélia Ikor, Jacques Bouduban &
Ludovic Winkler

Sa 10 décembre 2022, 20:00, Résodanse Station, Neuchâtel

Prébarreau 17 | www.resodanse-station.ch | Durée 1h15 | 25.- / 20.- / 15.- | Nombre de places limité, sur réservation : +41 79 643 95 32

Danser les idées : une voie d’avenir ?
Pour clôturer cet automne sur les richesses de l’échange, l’ADN s’associe à Résodanse Station pour l’accueil de l’exposition Mise en corps technique de Carole Baudin (de 9 à 19h30) et déroule le programme d’une journée consacrée à notre physicalité. A cette occasion, un débat-rencontre (à 11h) réunit pédagogues et scientifiques sur le sens du corps dans nos environnements technologiques. En point d’orgue (à 20h) cette soirée-performance unique par deux expert·e·x·s de l’improvisation dansée, à la rencontre de trois autres de la musique/composition neuchâteloise, pour un temps coopération en direct !

 

Cinq artistes de la danse et de la musique se rencontrent pour un défi de création pure !

Embarquement immédiat : La danse introspective et cryptée de MYRIAM GOURFINK qui s’inspire notamment des techniques somatiques, répond à la virtuosité électrique de FABRICE MAZLIAH, longtemps soliste et proche collaborateur de William Forsythe au sein du célèbre Ballet de Francfort. Les deux se confrontent à une palette musicale constituée du duo LELIA LORTIK en interaction avec LUDOVIC WINKLER, didgeridoo et beatbox.

* Danseuse et chorégraphe formée au yoga et au système Laban de l’écriture de la danse, Myriam Gourfink a approfondi sa recherche sur la conscience aiguë du souffle, pour développer une écriture informatique des partitions de danse. Figure de la recherche chorégraphique en France, elle est invitée par de nombreux festivals internationaux.

* Le Genevois Fabrice Mazliah s’est formé notamment à l’Ecole Atelier Rudra Béjart Lausanne. Il a dansé pour de grandes compagnies dont celle de William Forsythe. Il produit désormais des créations et performances et enseigne en Master à Bruxelles et Lausanne. Co-fondateur du collectif Mazama, il s’intéresse à l’interdisciplinarité et aux pratiques sociales collaboratives.

* Formée à la harpe celtique (Conservatoire de Montpellier) puis au jazz et aux musiques populaires, Aurélia Ikor multiplie les expériences artistiques avec la voix, la fabrique de sons, le théâtre et l’écriture. Elle compose et participe à un grand nombre de performances sur scène ou dans des musées en France et en Suisse. Elle forme avec Jacques Bouduban le duo inclassable Lelia LortiK.

* Violoncelliste formé au Conservatoire de Bienne, Jacques Bouduban, investi dans les arts vivants et les musiques actuelles, improvise, compose et met en musique de nombreux spectacles en Europe, ainsi que pour le Festival de Montreux In. Il collabore avec poètes et écrivains et forme avec Aurélia Ikor le duo Lelia LortiK. Il est aussi lauréat de la bourse SSA - Composition de musique de scène en 2020.

* Après le piano classique et de la guitare, Ludovic Winkler apprend d’autres instruments dont le didgeridoo. Co-fondateur du groupe Dodjoma. Biologiste universitaire spécialisé en physiologie animale, il se passionne pour les mécanismes de la respiration, dont il a intégré les bienfaits thérapeutiques à l’enseignement de la musique, pour ses élèves à La Chaux-de-Fonds et Cortaillod.

Idée Plakart / ADN – Danse Neuchâtel Danse Myriam Gourfink, Fabrice Mazliah Musique Aurélia Ikor, Jacques Bouduban, Ludovic Winkler Photo © Delphine Micheli Coaccueil Résodanse Station / ADN

Merci à l'Ambassade de France pour son soutien aux projets de coopération franco-suisses 2022 de l’ADN

Image
Image
Embarquement immédiat